Revue de Presse

Media & presse

20.02.2014

Le quotidien « Le Jour d’Algérie » a rapporté que l’Algérie a déboursé 3.4 milliards de dollars, en 2013, pour importer le gasoil et l’essence.

 

Selon la même source, les statistiques révèlent que la Russie est le principal fournisseur de l’Algérie en gasoil avec 2 millions de tonnes d’une valeur globale de 666 millions de dollars, tandis que l’Italie qui occupe la tête des fournisseurs  d’essence, avec une quantité de 515 000 tonnes pour une valeur de 526 millions de dollars. La Lybie quant à elle, occupe la deuxième place des pays fournisseurs de l’Algérie en gasoil avec 336 000 tonnes d’une valeur de 316 millions de dollars suivie par les Etats-Unis qui a vendu 219 000 tonnes de gasoil à l’Algérie, pour une valeur de 207 millions de dollars.

 

Afin de réduire les importations de carburants, le pays a lancé un vaste programme de réhabilitation des trois raffineries de plusieurs milliards d’euros pour porter leur capacité à 30 millions de tonnes par an au lieu de 22 millions de tonnes actuellement.