Actualité

Le Président Directeur Général de Sonatrach en visite à Naftal : Cap vers le développement et la modernisation de l’entreprise

Le Président Directeur Général du Groupe Sonatrach, monsieur Amine Mazouzi, a rendu le Lundi 02 Janvier 2017 une visite à Naftal, en vue d’assister à une présentation devant la presse nationale du projet de développement et de modernisation de Naftal à l’horizon 2030, en présence du Vice-Président Activité Liquéfaction, Raffinage et Pétrochimie, monsieur Akli Remini, du Directeur Général Adjoint Commercialisation, monsieur Omar Maaliou, du Directeur Central Filiales et participations, monsieur Ahmed Mellouk, ainsi que des cadres dirigeants de Naftal.

développement1

Dans son discours d’ouverture, le Président Directeur Général, monsieur Hocine Rizou, a tenu à remercier monsieur Mazouzi d’avoir accepté l’invitation en qualifiant sa visite d’historique.

Le premier responsable de l’entreprise a indiqué que le projet de développement de l’entreprise est le fruit d’un long processus de réflexion impliquant l’ensemble du collectif de Naftal qui a débouché sur un brainstorming.

Ce vaste programme s’inscrit, selon monsieur Rizou, en droite ligne du plan de développement du Groupe Sonatrach et des orientations des pouvoirs publics, qui vise à assurer la pérennité de l’entreprise.

S’agissant du volet Ressources Humaines, le premier responsable de l’entreprise a affirmé sa profonde conviction qu’elles représentent l’unique investissement, à même de garantir la bonne exécution et le parachèvement certain des nombreux projets lancés par Naftal.

développement

Par ailleurs, une communication retraçant les grands axes de cet ambitieux projet a été présentée par le Directeur Exécutif SPE, monsieur Mohamed Benchoubane, où il a abordé plusieurs volets relatifs aux différentes activités de l’entreprise, à savoir notamment :

  • L’augmentation des capacités de stockage en carburants à 30 jours à l’horizon 2020 contre 10 jours actuellement et ce, à travers les régions de Khroub, Alger, Béjaia, Souk Ahras, Annaba, Sidi Bel Abbès, Adrar, Tindouf, Tamanrasset);
  • Le développement du transport par canalisations pour atteindre 70% visant ainsi à engranger des gains substantiels en réduisant les coûts.
  • 1000 points de vente GPL d’ici 2030 au niveau des stations-service, en plus des 610 stations existantes, soit 72 % des stations équipées en GPL/c contre 28 actuellement et construire ainsi 31 centres de conversion GPL/c, en plus des 30 centres déjà existants ;
  • Projet de réalisation d’une unité de fabrication de Kits GPL/c en partenariat ;
  • Rénovation de 270 stations-service et réalisation de 136 méga stations-service à l’horizon 2030.

A l’issue de cette rencontre, un point de presse a été animé par les responsables des deux entreprises au cours duquel ils ont répondu aux nombreuses questions des journalistes présents.