Revue de Presse

Media & presse

02.04.2017

A la une de son édition de ce matin, le quotidien Liberté rapporte que près de 660 000 véhicules Tunisiens et Marocains roulent à l’essence et au gasoil Algériens.

En effet, selon les conclusions d’une nouvelle étude d’Atlantic Council sur la contrebande des produits pétroliers, citée par le journal britannique « The Guardian », près de 660 000 véhicules marocains et tunisiens consomment du carburant algérien, soit près de 13% de l’ensemble du parc roulant dans ces deux pays.

En termes de chiffres, explique le rédacteur de l’article, le trafic de carburant représente un manque à gagner de deux milliards de dollars pour le Trésor public.