Revue de Presse

Media & presse

08.06.2017

Dans une contribution signé Abderrahmane Mebtoul, professeur des universités et publié par le quotidien La Nouvelle République, les subventions de l’Etat qui concernent entre autres les prix du carburant profitent de manière disproportionnée aux riches qu’aux pauvres.

En effet, selon un rapport de la Banque Mondiale, 20% des plus riches bénéficient six fois plus que 20% des plus pauvres des subventions de l’Etat recommandant que les programmes d’aide sociale doivent être ciblés de manière à aider les ménages pauvres et vulnérables à y faire face.

Selon l’Expert International, malgré une hausse sensible de 34%, l’essence algérienne figure toujours parmi les moins chères au monde, son prix est un peu plus élevé que celui de l’eau minérale.