Revue de Presse

Media & presse

16.12.2018

Le quotidien Reporters a rapporté que la principale organisation patronale italienne, Confindustria, a salué la présence en son sein de la raffinerie d’Augusta de Sonatrach en relevant que c’est « une opportunité pour les entreprises italiennes de s’ouvrir au marché algérien ».

Le même titre a indiqué que l’Algérie devrait diminuer sa production pétrolière, dans le cadre de l’accord de baisse de production conclu le 7 décembre dernier à Vienne entre l’Opep et ses partenaires, dont la fédération de Russie, dans une fourchette comprise entre 26 000 et 32 000 barils par jour.