Revue de Presse

Media & presse

24.12.2019

Le quotidien arabophone El Massa a rapporté que les habitants du village de Tizghan de la commune de Bouraoui Bel Hadef, wilaya de Jijel, demandent aux autorités locales à être raccorder au gaz naturel. Ils précisent qu’il est difficile de trouver du gaz butane dans leur village et que les camions de bonbonnes de gaz ont du mal à approvisionner cette région montagneuse.

Le quotidien El Watan a rapporté que Sonatrach Petroleum Investment Corporation, filiale de la compagnie nationale, a contracté deux prêts auprès de l’Arab Petroleum Investment Corporation (APICORP), d’une valeur combinée de 250 millions de dollars dont 100 millions serviront à la maintenance du complexe Sonatrach Raffinerie Italiana en Sicile, achetée par Sonatrach à l’américain Exxon Mobil en 2018.

Le deuxième prêt est un crédit de 150 millions de dollars pour l’achat de brut de la Saudi Aramco à destination de la même raffinerie. Selon la même source, les équipements de la raffinerie étant plus adaptés au traitement de brut lourd et non pas léger comme celui de l’Algérie, cela pousse Sonatrach à aller chercher du brut au Moyen-Orient, notamment en Arabie Saoudite pour cette raffinerie.

Par ailleurs, le même titre a indiqué que l’Algérie aura à présider, durant l’année 2020, trois importantes organisations énergétiques internationales, à savoir, l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), l’Organisation des pays arabes exportateurs de pétrole (OPAEP) et le Forum des pays exportateurs de gaz (GECF).