Revue de Presse

Media & presse

29.09.2019

Le quotidien l’Expression a rapporté que le trafic de carburants prend de l’ampleur aux frontières Est, Ouest et Sud du pays. Selon le même titre, l’Algérie perd annuellement des milliards de dollars à cause de ce phénomène qui ne cesse de s’amplifier. 

L’analyse du bilan des saisies effectuées quotidiennement par les gardes-frontières, confirme l’ampleur de la contrebande et indique que les frontières algériennes n’ont jamais connu autant de trafics de marchandises, notamment de carburant, explique le rédacteur de l’article.

Selon les chiffres du ministère de l’Energie, 1,5 milliard de litres sortent du pays d’une manière illégale, soit l’équivalent un milliard de dinars.